Pourquoi a-t-on inventé la maternelle ?

Vous avez des enfants ? Moi j’en ai trois, et c’est à partir de mon vécu, et aussi de mes observations d’autres parents et enfants que cette théorie à vu le jour. Et je suis particulièrement fière de vous la présenter aujourd’hui. (attention : second degré)

photo-graphe

Un bébé qui vient au monde c’est trop craquant, même quand il est moche. Un nouveau né c’est moche avouez ! c’est tout plissé, il a le regard bizarre… enfin ce n’est pas le propos, je m’égare. Après quelques semaines, les rides et autres pliures disgracieuses s’estompent et on peut enfin voir le visage rond du poupon. En plus, il commence à sourire. Il vous regarde comme si vous étiez une merveille. Vous êtes le centre de son univers et c’est quand même une expérience très plaisante. Il vous réveille au milieu de la nuit au moindre pet de travers, mais vous lui pardonnez tout de suite quand son visage s’illumine à votre vue.

Et puis il grandit. Chacune des étapes de son développement est vécue comme une victoire, la sienne mais aussi la votre. C’est votre petit ! Et il apprend a marcher, à parler… A parler… parler… et à dire Non !!!! Le non, maîtrisé bien avant le oui, ou le merci ou le s’il te plait. Le non c’est naturel, inné, le reste c’est de l’apprentissage, pour ne pas dire du conditionnement.

A 1 an, c’est fatigant un enfant mais ça va, il vous traite toujours comme une déesse toute puissante. A 2 ans ça va encore. Mais les 3 ans…

Amber_Avalona

J’ai décrété qu’à 3 ans, un enfant est devenu un petit monstre horrible, capable de manier tous les outils possibles et imaginables pour vous énerver, vous faire tourner en bourrique. Il a des ressources insoupçonnées, des capacités de récupération inhumaine… Après trois années passées à vous fatiguer, il se trouve au paroxysme de sa puissance et vous, vous êtes à bout.

Les enfants d’aujourd’hui ne sont pas très différents des enfants d’avant, 3 ans ça a toujours été un âge critique. Si bien, qu’au début des années 1800, le nombre d’infanticides des enfants de trois ans étaient à son maximum. Les mères épuisées, à bout, et surchargées se voyaient contraintes d’assassiner leur progéniture. Et quand ce n’étaient pas les mères, les nourrices s’en chargeaient. Les enfants qui ont passé l’adolescence, sont ceux qui étaient les plus sages. Heureusement que le taux de natalité était élevé, sinon, l’espèce humaine aurait pu s’éteindre. Oui oui, vous avez bien lu, l’extinction je vous dis. Et ce n’est pas tout, certaines mères, ne pouvant vivre avec ce poids sur la conscience, choisissaient le suicide.

Devant ce constat alarmant, une femme (c’était forcément une femme si on y pense) a eu cette idée géniale, d’inventer la maternelle, c’était en 1881. Quelques initiatives similaires avaient été mises en place par-ci par-là au cours du siècle écoulé mais ça s’appelait des salle d’asile, avec un nom pareil, c’était forcément des lieux de rendez vous et de perdition pour mères indignes qui réfléchissaient au moyen le plus propre de se débarrasser de ces bébés parasites. Tout ça en buvant un peu de bière artisanale et en cassant du sucre sur le dos de leurs maris.

Voila pourquoi l’école maternelle commence à 3 ans. Alors mesdames, mes soeurs, mères plus ou moins indignes, qui s’assument en tant que telles ou pas. Courage, dès que votre enfant sera à l’école tout ira mieux. Celles qui ont passé cette étapes pourraient me répondre : et les 6 ans, on en parle ? Je sais que c’est dur aussi, mais rendez-vous compte de votre chance ! Vos enfants passent beaucoup plus de temps à l’école, ajoutez à ça un peu de garderie, et le tour est joué, moins de 2 heures par jour avec eux. un peu plus et on serait presque contente de les retrouver.

crkmaga

Note : J’adore mes enfants, mais la vie de maman est loin d’être un long fleuve tranquille et je suis bien contente que mes petits aient passé le cap des 3 ans sans que j’ai eu à les trucider. Ce texte à prendre pour ce qu’il est. J’ai juste remarqué que quand arrive l’age de la maternelle, bien souvent, parents et enfants en ont vraiment besoin.

Note 2 : J’ai jeté un oeil à l’histoire de la maternelle, et il s’avère que ce sont bien des femmes qui en ont eu l’idée. Et c’est Jules Ferry qui a entériné le principe en 1881. (il devait probablement tenir ses idées de sa femme)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s