Et si on parlait… de la sortie d’école ???

Ah, la sortie d’école ! c’est vraiment un grand moment dans une vie de maman. Avant tout, je tiens à vous prévenir que comme d’habitude je vais déverser mon fiel allègrement. Mais en vrai, je ne suis pas si méchante.

OpenClipart-Vector

Je suis un type de maman particulier. Je suis une mère indigne et j’assume complètement ce fait. J’aime mes enfants, mais je n’hésite pas à les envoyer chier quand ils le méritent. Et ma théorie quant à l’invention de la maternelle est née de mes nombreux pétages de câble aux environs des trois ans de chacun de mes enfants. Et en plus de ça, je suis une connasse. Il n’est pas rare de m’entendre dire à Tic : « Vas y pleures, tu pisseras moins », célèbre réplique héritée de ma mère, qui la tient elle-même de sa mère… Et de dire à Tac : « ça suffit, je t’ai déjà dit d’arrêter de tousser, sinon je t’abandonne dans une église ». Je pense être la seule qui ait sérieusement envisagé la réduction embryonnaire post accouchement… J’ai beaucoup d’autres phrases choc en rayon, mais comme ce n’est pas le sujet, je me les garde sous le coude.

Msporch

Je suis assez observatrice, curieuse, maquerelle comme on dit aux Antilles, j’adore écouter les conversations et imaginer vos vies. Oui oui, vous êtes observés ! Alors autant vous dire que les sorties d’écoles c’est du pain béni pour moi.

Devant l’école il y a différents types de mamans et de papas et je vais essayer de vous raconter en gros ce que j’ai la chance de pouvoir observer quand la SNCF ne me retient pas en otage.

J’ai énormément de respect et d’admiration pour les femmes qui choisissent de ne pas travailler pour se consacrer à leurs enfants. Je trouve qu’élever des enfants est un travail éreintant, qui ne s’arrête jamais, pour lequel on n’a très peu de reconnaissance, et aucun revenu. Personnellement, retourner travailler après mon congé maternité a été vital. Parce que j’ai beau aimer mes enfants, rester à la maison, je ne peux pas. Et discuter les areuh areuh ça va deux minutes. N’empêche que pour ces mères au foyer, la sortie d’école, c’est THE sortie. Celle qui empêche de finir sa sieste, sa vaisselle ou d’étendre son linge… Celle qui rythme la journée. Pour peu que l’enfant mange à la maison, on passe à 2 sorties dans la journée. S’il y a d’autres bébés à la maison, ils sont obligés de caler leur rythme à ceux de Timéo qui est en moyenne section. C’est trop mignon… Je connais la vie de mère au foyer et c’est très personnellement que je peux dire que ça ne me correspond pas. Je ne fais pas de mon cas une généralité, je suis capable d’admettre que ça correspond à d’autre. Et comme je l’ai dit plus haut, j’ai énormément de considération pour les femmes qui ont fait ce choix. Et c’est pleine de respect et d’admiration qu’il m’arrive parfois de laisser traîner mes yeux et mes oreilles.

alluregraphicdesign

C’est rigolo de voir comment elles sont habillées. Il y en a, le style de maman que j’ai pu être, qui sont habillées en mode cache misère. Inutile de faire semblant, on voit bien que ce sont des vêtements à « haute valeur sentimentale » que tu portes. C’est inhumain ce t-shirt rescapé des années 80 avec ce jogging informe trop grand de trois ou quatre tailles… Et d’autres sont super classes, tirées à quatre épingles, talons, maquillage, parfum !!!! Celles là m’impressionnent vraiment. Parce que vu l’effort considérable que me demande le moindre pas, quand je suis montée sur talons, qu’on puisse s’infliger cette torture juste pour aller récupérer Maëlinya à l’école me dépasse. Quant au maquillage, ça prend trop de temps de faire ça bien, à moi en tout cas… Alors franchement mesdames, chapeau bas. Et je fais une spéciale dédicace au couple de tatoués/piercés que je vois devant l’école de mes enfants, dans ces deux la au moins, je me reconnais, puisque tatouée et piercée de partout. Ils forment un très joli couple d’ailleurs.

Avec un emploi du temps aussi « bébé centré », on peu comprendre que la sortie des classes soit un moment important de la journée, outre le fait que ça te coupe ton après midi et que du coup, tu ne dois pas trop t’éloigner de la maison… Les mamans, qui se retrouvent là tous les jours, depuis plusieurs années ont énormément de choses extrêmement intéressantes à se raconter. Je parlais de Timéo et de Maëlinya tout deux âgés de 4 ans et en moyenne section dans la classe de Christiane évidemment. (Je suis la seule a avoir remarqué que toutes les maîtresses s’appellent Christiane, Nathalie et Sandrine ?) Retrouvons leur maman devant la grille. Timéo a deux petites sœurs, Kaysha 2 ans et Bérénice 1 an, Maëlinya, a un petit frère en route qui s’appellera Mayron, prononcé Maïrone (c’est hyper important de le préciser !!! #LOEC #mamaoune).

suju
  • Alors, comment ça va à la maison avec tes deux puces ?
  • Oh la la, m’en parle pas, Kaysha est une vraie terreur, hier soir elle a balancé son assiette par terre parce qu’elle ne voulait pas manger ses petits pois ! Et du coup Bérénice a fait pareil…
  • Pfff vraiment elles sont dures avec toi !
  • C’est clair, heureusement avec Timéo c’est plus facile… Enfin, sauf quand il va faire la grosse commission aux toilettes, Je te raconte pas le carnage !
  • Moi vraiment je ne connais pas ça du tout, Maëlinya est super mignonne
  • T’as trop de la chance. J’espère juste que ton petit bout ne sera pas aussi chiant que mes filles. J’ai vu beaucoup de petits frères très très relou… En plus avec leurs quatre ans d’écart ça risque d’être compliqué…
  • Bof… Je ne m’en fais pas trop, dans la famille les enfants sont très sages… Et puis Kévin m’aide vraiment beaucoup .
  • Oui mais il est souvent en déplacement, ça va, t’arrive a gérer?
  • Ça va, j’ai l’habitude maintenant. Sinon, Bérénice marche enfin ?
  • Toujours pas… Une vraie feignasse. En même temps pour les deux autres c’était la même, ils n’ont pas marché avant leurs 18 mois !
  • Ah oui c’est vrai… Maëlinya elle, elle a marché à 10 mois, elle était pressée de découvrir le monde…

Vous avez remarqué à quel point la mère de Maëlinya se la pète ? On connait tous des mamans comme ça, qui se vantent que leur petit fait tout mieux que les autres. Ça commence très tôt d’ailleurs. « Il fait ses nuits? » Tu fais allusion à mon bébé de 2 jours la ? Non ben non il ne fait pas ses nuits ! Ah dur, moi tu sais il faisait ses nuits dès la maternité… Non mais sérieux je suis contente pour elle mais je l’emmerde la maman parfaite avec ses bébés parfaits.

À un moment dans la conversation, mon esprit s’égare et je regarde un pigeon particulièrement entreprenant qui fait une cour assidue à une pigeonne qui n’a pas l’air interessée. Je regarde le ciel et le nuage en forme de doigt d’honneur… Si si je vous jure !

Arrive enfin le lâcher de monstres. Les mamans se pressent au portail pour que la maîtresse les voit, mais elles sont douze. La moitié sont armées de poussette, l’autre moitié de ventres proéminents. Elles s’agglutinent devant la sortie en faisant des grands signes. Même si la maîtresse regarde ailleurs, peu importe que tu risques de te prendre un coup de coude dans l’arcade. *Reste en retrait Klo, il vaut mieux.

Ok, il y en deux qui ont attrapé leur progéniture. Et l’une demande à son fils, il est où ton manteau Harry? Alors Harry se met accroupi pour fouiller son sac. Où il fait ça d’après vous ? Au milieu du chemin évidemment. Et sa maman, elle ne bouge pas, elle attend Hermione la grande sœur. Elle ne va surtout pas s’éloigner de la sortie. On risquerais de lui piquer sa place. Mais quelle place en fait ? Est ce qu’elle pense qu’on veut lui voler sa gamine? Non non merci j’en ai assez à la maison. Et les autres mamans récupèrent leur lardons, en même temps elles discutent, elles se font la bise, elles prennent la blague, se bougent de mauvaise grâce pour laisser sortir les autres enfants, notamment les tiens, parce qu’elles papotent où ? Devant la sortie bien-sûr ! Ton fils qui est en CP, il croule sous le poids de son cartable caravane, il est haut comme trois pommes à genou et il doit faire du catch pour s’extirper de cette foule, comme s’il devait vivre un accouchement de plus chaque soir.

Et une fois que Tac est là, on recommence pour Tic. Sauf que sa classe, c’est la dernière qui sort, et comme par hasard de sa classe, elle est la dernière à sortir. Pourquoi elle taîne comme ça tous les soirs ? Peut-être que c’est elle la plus maligne, elle attend que ce ban de mamans soit dispersé !

Malheureusement, elles ne sont plus devant le portail, elles ont décalé leur troupeau vers les voitures. Endroit où il faut qu’elles se séparent pour aller donner le goûter aux petits relous. Mais elles n’ont pas fini leur discussion. Alors, pendant que tous leurs petits monstres sont en train de finir leur récré sur le trottoir, à grand cri, en faisant des courses de trottinettes, ou du saut de barrière, elles papotent. Qu’est ce que vous mangez ce soir ? Elle a accouché ta sœur ? Ça va mieux la diarrhée de Dylan ? Ce qui veut dire, si vous avez bien suivi, que je vais devoir traverser ce ban de mamans et en sortir indemne. Le tout, en portant les manteaux et sacs de mes enfants, qui se sentent allégés, et donc se mettent à courir pour aller jouer et gueuler avec les autres. Je dois faire gaffe à ne pas percuter un pauvre petit ou trébucher sur une poussette. J’ai envie de leur crier d’aller se foutre ailleurs, qu’elles gênent et tout et tout. Mais je fais ma connasse masquée, je garde ça pour moi. Je bouillonne. Alors à mon tour de crier : « TIC ET TAC, SI VOUS ETES PAS LÀ DANS 10 SECONDES JE RENTRE SANS VOUS ET JE VAIS BOUFFER VOTRE GOÛTER ».

laramba

Comme ils savent que j’en suis capable, ils accourent.

NB : Timéo, Maëlinya, Kaysha, Bérénice, Mayron, Harry, Hermione, et leurs mamans sont une pure invention, mélange des mamans exaspérantes que j’ai eu la chance d’entendre converser. J’ai donné à tout ce beau monde des prénoms hyper à la mode krkrkr…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s