Etre féministe

En réorganisant mon site, en créant la catégorie « féministe ordinaire », je me suis demandée ce que cela représentait d’être féministe. Je sens que le mouvement de libération de la femme bouge beaucoup ces derniers temps. Par exemple, j’entends parler des féminicides, je prends conscience, avec vous, du phénomène auquel je ne m’étais jamais intéressée avant. Je suis en train de changer, tout comme les femmes, tout comme les filles. Et je pense que les hommes changent aussi.

Klo_la_grenouille

Sexisme ordinaire

J’ai une théorie selon laquelle la violence envers les femmes augmente proportionnellement à leur libération. J’ai le sentiment que les violences contre les femmes se font plus dures, plus systématiques, plus généralisées. Les langues se délient, on accorde enfin de l’attention et du crédit à celles qui dénoncent. Je crois que les hommes ont peur, pas tous, surtout les plus idiots. C’est l’arme des faibles que d’user de force physique pour soumettre l’autre.

En effet, un mec doté d’un cerveau, quand il s’en sert, et il y en a, sait bien que les femmes sont aussi importantes qu’eux. Il sait qu’elles réfléchissent et ont des droits, au même titre qu’eux.

Les remarques et les blagues sexistes font partie du langage courant. En fonction de mon humeur, elles me feront réagir différemment. Je veux dire que quand je suis bien lunée, je peux rigoler, ou sourire. Pas parce que j’aurais trouvé ça drôle, mais simplement parce que je ne veux pas passer pour une extrémiste, ou mieux, une hystérique ! Terme médical qui, à lui seul est l’étendard du machisme. Quand j’entends quelqu’un qui me dit que je ne suis « pas assez féminine », que je ne suis pas assez « douce », que je pense comme un homme, et enfin, Klo, t’as tes règles ou quoi, t’as l’air énervée… Pour le coup, oui, ça m’énerve.

athree23

Misogyne ?

Quand on est une femme, on est obligée d’être féministe pas vrai ? Détrompez vous, je suis parfois très dure avec mes semblables. Combien de fois j’ai sorti que les meufs ne savent pas conduire ? (A ma décharge, les hommes prennent cher aussi quand il me font des sales coups sur la route). Combien de fois en ai-je dénigré une autre habillée trop légèrement à mon goût ?

xusenru

J’ai été misogyne, je le suis encore parfois. A chaque fois que je juge quelqu’un, notamment sur sa tenue, c’est ce qui est le plus évident, et quand j’en dénigre intérieurement une autre à cause de son physique etc… Je suis dure dans mes pensées, je suis dure en parole. Mes opinions sont extrêmement tranchées, et aussi malheureusement très conformes à la norme. J’ai bien du mal a remettre en question ces idées, profondément ancrées, mais je me soigne c’est promis. Je fais en sorte d’être plus tolérante avec les femmes, toutes, mêmes les pires de la création. Je ne citerai pas celles à qui je pense quand je dis ça. Mais au moins je fais l’effort d’essayer de les comprendre. Dans un monde dirigé par le capitalisme et le patriarcat, se vendre comme étant « bonne » et prête à tout, est ce qui fonctionne. Même s’il est très triste de voir à quoi certaines en sont réduites.

Etre féministe c’est quoi ?

Pour moi, être féministe c’est remettre en question absolument tous les programmes qui sont devenus des opinions. Des détails deviennent des montagnes : des aisselles velues, des seins libres, et bien d’autres choses à venir j’en suis sûre…

Être féministe c’est ne plus accepter les blagues sexistes même quand j’ai pas mes règles. Parce que je ne trouve pas ça drôle, comme les blagues racistes, comme les blagues homophobes. C’est refuser de me sentir faible devant un homme. C’est assumer la façon dont je m’habille et vivre ma vie en me libérant du regard des autres. C’est arrêter de ressentir de la crainte dès que je croise un groupe d’hommes le soir. Tout ce qu’il me semblait normal avant je le rejette aujourd’hui.

Etre féministe, c’est me méfier de la façon dont j’élève mes enfants. Pour éviter de les programmer comme je l’ai été. C’est une attention de tous les jours. C’est forcer mes filles à refuser la sexualisation et l’objetisation* de leur corps. Je voudrai que mes filles soient conscientes que leur condition féminine est une force et pas une limite. Je voudrai que mon fils respectent les femmes, les considère comme ses égales et pas comme un objet ou une quantité négligeable.

*Comment le dire autrement, ce mot n’existe pas mais je ne trouve pas d’équivalent, une idée ?

Skeeze

T’es misandre ?

Quelques fois il m’arrive d’imaginer un monde sans homme. Ce monde patriarcal est tellement fatigant. On perd tellement de temps et d’énergie à lutter contre des normes masculines. Je me dis que sans homme, on éradique le viol et la pédophilie, on élimine la violence, table rase du terrorisme, mais plus basique encore, on peut s’habiller comme on veut, ne plus craindre de rentrer tard et ne plus flipper pour nos filles… Est-il normal que je craigne de tenir la main de ma compagne en public de peur d’être caillassée par des cons (pardon, des idiots) ?

N’importe quel homme peut décider de se « servir » si un femme éveille trop son désir et ose dire non. Un autre peut choisir de salir une femme si celle ci reste debout. Un homme peut tuer sa femme simplement parce qu’elle veut partir.

@y.dessin

Evidemment, je l’imagine sans vouloir que ça arrive vraiment ne serait-ce que pour que mon fils ait le droit de vivre. Mais aussi parce que je suis dotée d’un cerveau et il m’arrive de m’en servir. Alors je me reprends et je continue le féminisme dans ma vie de tous les jours.

Non, juste féministe

Etre féministe c’est refuser le sexisme. Les blagues sont une chose. Mais il n’y a pas que ça. Il y a les pubs, il y a les médias… Maintenant que j’y fait attention, il y a énormément de chose qui me mettent hors de moi. A la différence de ces 35 dernières années, je les remarque et je les dénonce. Aujourd’hui, les lignes que j’écris ne touchent que peu de monde mais c’est égal. Je viens de commencer à m’exprimer et je ne vais pas m’arrêter, j’aime trop écrire, j’aime trop donner mon avis.

Klo_la_grenouille

Voilà ce que représente pour moi d’être féministe et pour vous c’est comment ?

NB : Je ne sais pas si vous y avez fait attention mais tout ce que j’ai dit sur le féminisme est applicable aux hommes. A bon entendeur…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s