Le rose

Dans mes réflexions profondément intenses, une couleur est apparue. Une couleur connue et reconnue, stigmatisée au possible. Elle m’a demandé de l'aide. Épuisée qu'elle était de devoir servir d'étiquette. J'ai nommé le rose. Le rose en a marre d’être une fille. Alors qu'un vent féministe et anti-patriarcal, tornade des paradigmes jusqu'ici admis comme étant l'absolue …

Etre féministe

En réorganisant mon site, en créant la catégorie "féministe ordinaire", je me suis demandée ce que cela représentait d'être féministe. Je sens que le mouvement de libération de la femme bouge beaucoup ces derniers temps. Par exemple, j'entends parler des féminicides, je prends conscience, avec vous, du phénomène auquel je ne m'étais jamais intéressée avant. …

Klo, tes aisselles frisent : Parlons poils…

Nouveau, très en vogue en ce moment, le poil. Il se libère, il s’affiche, il se dresse, long, court, fin, épais, lisse ou frisé ! Le poil, magnifique toison chauffante pour les animaux, et splendide accessoire d’ornement chez les humains, il se fait de plus en plus visible.  monsieur_raddar Alors qu’il était tout naturel pour un homme …

Pisser debout, la véritable libération de la femme.

Jusqu’alors passée totalement inaperçue, vécue sans questionnement particulier, acceptée telle une fatalité, l’inégalité des hommes et des femmes quant à la façon de soulager leurs besoins naturels commence à faire parler d’elle. En effet, jamais avant ces derniers mois je n’avais autant rencontré d’initiatives permettant de remédier à ce fait, urinoir féminin, pisse-debout… Lumpi Le …